Minimalisme d’automne

Tombent, tombent les feuilles rousses,
J’entends la pluie sur la mousse.
Tombent, tombent les feuilles molles,
J’entends le vent qui s’envole.
Tombent, tombent les feuilles d’or,
J’entends l’été qui s’endort.
Tombent, tombent les feuilles mortes,
J’entends l’hiver à ma porte
.
Pernette Chaponnière – L’écharpe d’iris

 

Advertisements

5 réflexions sur “Minimalisme d’automne

  1. Ici, plus de la moitié des feuilles sont tombées surtout avec la pluie et les vents d’hier… Ça va continuer car aujourd’hui nous avons de encore de bons vents… Merci pour ce beau poème et cette superbe photo! Bon jeudi tout doux!

  2. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » PenguinZophren à l’Agence Censure Blogs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :