Explorez les gares, les passages, les souterrains des grandes villes

Allez en forêt saisir le midi frémissant des clairières ; découvrez le minuit des carrières à l’abandon,
des plages retirées où s’enjolivent de lune les menues alluvions déposées par le flot ; 
explorez les gares, les passages, les souterrains des grandes villes,
les maisons closes comme des confitures de velours en pots de miroir,
les salles de jeu, les foires à la brocante, les théâtre vieillis ;
parcourez les gorges des torrents polies et dures telles que des chevaux cabrés,
les grottes, les chemins de planches jetés aux marécages ; 
tant de choses qu’à moins de les voir en aveugle on doit regarder jusqu’à se brûler ou se crever les yeux,
et tous les ricanements des bonshommes, toutes les ordonnances de leurs clergés ou de leurs polices,
ne pourront plus rien contre l’innocence farouche d’un univers enfin déchaîné

André Pieyre de Mandiargues, Le Musée noir, éd. Gallimard, 1946

 

Publicités

4 réflexions sur “Explorez les gares, les passages, les souterrains des grandes villes

  1. De cet endroit verdoyant, comme la vue doit être belle. Je crois bien que j’y resterais des heures à contempler Montréal. J’aime beaucoup vos photos dans ce format. Je vous souhaite une belle journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :