Une fois qu’on est en route, on ne connaît ni adieu ni regret,
il devient chaque jour un peu moins possible de faire demi-tour, on ne le souhaite d’ailleurs plus
Annemarie Schwarzenbach – Où est la terre des promesses ?

Advertisements

3 réflexions sur “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :