De clocher à gratte-ciel

Clocher et gratte-ciel

« Quand on avait vingt ans, autour de 1925, on a entendu parler des gratte-ciel.
Pour nous, ils symbolisaient cette prospérité fabuleuse de l’Amérique.
On les a découverts avec amusement dans les films.
Ils étaient l’architecture du futur, exactement comme le cinéma était l’art du futur
et comme le jazz était la musique du futur
»
Jean-Paul Sartre, New York, 1946.

 

Advertisements

4 réflexions sur “De clocher à gratte-ciel

  1. Cette magnifique église n’aurait jamais cru un jour être entouré de gratte-ciel, heureusement que cela ne lui a pas enlevé son charme! Couvrez-vous bien si vous sortez aujourd’hui, jusqu’à -40*C avec le facteur éolien, c’est glacial brrr…. Bon vendredi!

  2. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » A Versoix, les petits PenguinZophren s’en donnent à coeur joie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :