Aux frontières de l’Inconnu

Reflets de vie

Qu’est-ce que la beauté, ou la charité, ou l’art, ou l’amour, ou Dieu ?
Nous piétinerons éternellement aux frontières de l’Inconnu, cherchant à comprendre
ce qui restera toujours incompréhensible. Et c’est précisément cela qui fait de nous des hommes
.
Isaac Asimov – Les cavernes d’acier – (trad. Jacques Brécart), éd. J’ai Lu, 1975 (ISBN 2-277-12404-4), p. 305

 

Publicités

4 réflexions sur “Aux frontières de l’Inconnu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :