Escalier d’occasion

Escalier d'occasion

Quel vent le pousse, lui que la bougie de sa langue éclaire par les escaliers de l’occasion ?
André Breton – Poisson soluble (1924), éd. Gallimard, coll. Poésie, 1996

Advertisements

7 réflexions sur “Escalier d’occasion

  1. Les gens espère n’avoir jamais à l’utiliser mais en cas d’urgence, une chance qu’elle est là! Ce bâtiment est vraiment beau avec cette magnifique bordure entre les fenêtre! Bon samedi tout doux!

  2. Je viens tout juste de découvrir cet  » escalier d’occasion », alors que je cherchais tout autre chose … Voilà vraiment le genre de photos que j’aime !
    « objets inanimés, avez-vous donc une âme ? », qui le sait ?… On pourrait le croire, à la vue de cet escalier « torturé » qui n’a pas échappé à l’oeil du
    photographe …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :